La coloration au curcuma ? Oui, vous avez bien lu ! Vous pensiez que la coloration au henné était la seule coloration végétale testée et approuvée qui vaille le coup ? Eh bien détrompez-vous, les youtubeuses ont popularisé les pouvoirs colorants très intenses, façon jaune fluo, du curcuma, cette épice adorée des Indiens. A-t-on trouvé un ingrédient naturel magique ou bien est-ce que l’on pédale dans la semoule ? La réalité est beaucoup plus nuancée.

 

Le curcuma, l’épice aux mille et une vertus

  • Une épice supposée bonne pour la santé

(source : Pinterest)

Le curcuma est une plante que l’on trouve principalement en Inde et qui ressemble à une carotte. Elle a un goût très prononcé qui en fait une épice particulièrement savoureuse.

Le curcuma est depuis quelques années revenu à la mode sur le plan nutritionnel en raison de ses bienfaits supposés pour la santé : prévention du cancer et autres pouvoirs anti-inflammatoires.

  • Et surtout un colorant très puissant !

Ce que l’on appelle curry, cette poudre épicée qui sert à parfumer et colorer les plats, est en fait un mélange d’épices et sa couleur jaune provient uniquement de la présence de curcuma. Avec une pointe de curry, le riz a vite fait de devenir jaune fluo.

Avec la tendance des cosmétiques végétaux, l’idée d’utiliser du curcuma pour colorer les cheveux est vite arrivée. Les premières à l’avoir testé – et remercions-les de servir de cobayes ! – sont bien sûr les youtubeuses qui n’ont écouté que leur courage avant d’appliquer cette mixture épicée.

 

Les youtubeuses et la coloration au curcuma : crash-test

  • Pastel, la warrior de la couleur

Pastel est une youtubeuse au plus de 270 000 abonnés, spécialiste de la coloration. Si elle a essuyé quelques revers, on peut dire qu’elle va toujours au bout de ses idées. Elle n’a peur de rien, pas même de la coloration au curcuma qu’elle a tentée début septembre. Car, même si celle-ci est végétale, elle peut réserver quelques surprises.

Pour cela elle a mélangé l’épice en dosant à vue de nez – environ 5 bonnes cuillères à soupe – avec une dose importante d’après-shampoing et a laissé poser sa potion home made pendant 2 heures.

( source : Instagram WildPastelHair )

Elle voulait une coloration jaune citron, on se rapproche surtout du citron vert. Mais, en dehors de cela, on est abasourdi par la réalité de cette coloration qui a totalement imprégné ses cheveux – déjà décolorés à la base – et par l’intensité dingue de la couleur !

( source : Youtube WildPastelHair )

Trois semaines plus tard le bilan est plutôt positif.

  • Le Dahlia Rose a déchanté

La jeune youtubeuse belge, le Dahlia Rose a tenté la coloration curcuma à la même époque, dans des conditions similaires. Si, au départ, la coloration a parfaitement pris sur ses cheveux blonds, dans une version plus jaune que Pastel mais toujours avec quelques reflets verts, elle a beaucoup moins apprécié la suite des événements…

(source : Instagram : dahlia___rose )

Quelques jours plus tard, elle a en effet publié une nouvelle vidéo pour déconseiller totalement la coloration au curcuma expliquant que cela avait énormément asséché ses cheveux. Cette expérience malheureuse nous montre qu’il faut se méfier avec le curcuma comme avec toutes les colorations maison au dosage approximatif !

( Source : Youtube LeDahliaRose )

Précautions

Si vous souhaitez tenter la coloration au curcuma, prenez quelques précautions. Plutôt que de se tourner vers un mélange dans votre cuisine, allez vers des produits naturels qui ont été conçus pour cela – et pas au rayon épices.

Sachez par exemple que, pour une couleur plus douce, il faut mélanger la poudre de curcuma avec d’autres poudres végétales selon un dosage précis pour obtenir des reflets qui varieront selon votre teinte de départ. Sur une chevelure brune naturelle par exemple, le curcuma va laisser des reflets dorés.

Oui, le curcuma est un excellent colorant pour cheveux à condition de le doser en fonction du résultat que vous attendez. Car, qui dit coloration végétale ne dit pas forcément coloration légère et réussie à tous les coups…

Mia.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer