L’automne est une saison qui donne à nos cheveux des envies de nouveauté … en tombant. Vous l’avez sans doute remarqué, rien qu’en faisant votre shampoing : fin août, début septembre comme les feuilles mortes, les cheveux se ramassent à la pelle… C’est la chute saisonnière. Rassurez-vous, cette chute passagère est normale et commune à tout le monde. Mais si vous sentez que votre perte de cheveux est importante, nous allons voir comment y remédier.

Une explication simple à la chute saisonnière

Le soleil booste le cycle naturel des cheveux

Avez-vous remarqué à quel point les cheveux poussent plus vite pendant la belle saison ? À tel point que, si vous avez une coloration, vous avez l’impression qu’il faut retourner faire les racines plus vite qu’en hiver. Ce n’est pas une vue de l’esprit, quand le soleil brille, les hormones qui concourent à la pousse des cheveux, mais aussi à leur perte comme les hormones androgènes, sont littéralement boostées et le cycle s’accélère.

La fin de l’été, la fin du cycle

Si bien qu’à la fin des vacances, les cheveux commencent à tomber en plus grande quantité. C’est le cycle normal de la pousse et de la perte des cheveux mais en version accélérée à cette période.

Cela peut arriver de la même façon à d’autres moments, en raison d’autres facteurs : un changement de climat après un déménagement, des températures qui grimpent ou qui descendent, et le cycle naturel s’emballe. Ce processus est néanmoins différent d’une pelade qui peut être causée par un choc psychologique, lequel entraîne une chute massive des cheveux mais localisée.

D’une chute saisonnière normale à une chute trop importante

Chute passagère et limitée

Cette chute saisonnière, quand elle est « normale » ne doit pas dépasser 4 semaines, au maximum 6, entre les mois d’août et le mois de novembre. Par chute saisonnière, on entend quelques dizaines de cheveux par shampoing qui glissent dans la baignoire en les rinçant et autant au brossage.

Chute anormalement élevée

Si vous perdez vos cheveux par « paquets », même pendant cette période, il ne s’agit pas d’une chute saisonnière classique. D’autant plus si vous perdez en densité ou que vous connaissez déjà une perte régulière en dehors de cette période, laquelle augmente encore au début de l’automne.

Dans ce cas précis, il est important de prendre rendez-vous dans un institut capillaire par exemple afin de déterminer les causes de votre perte de cheveux, après un bilan complet de l’état de votre cuir chevelu.

Contrer la chute saisonnière

Si vous considérez que la chute saisonnière, même si elle est normale, vous fait perdre en densité, il est tout à fait possible de la contrer… dans la mesure du possible ! Sachez tout d’abord qu’il n’y a pas de miracle pour les cheveux arrivés en fin de cycle naturel. Cependant, il est possible, pour les autres, d’améliorer leur ancrage et de donner un coup de boost général à la pousse des cheveux afin de remplacer plus rapidement ceux qui se sont envolés.

Il est ainsi recommandé d’adopter un protocole complet grâce à des produits synergiques. Leur utilisation combinée va en effet augmenter leur efficacité. Un soin lavant spécifique permettra un meilleur ancrage des cheveux, tout en améliorant dès le lavage la micro-circulation, essentielle à la pousse. Ce soin peut être précédé d’un sérum préparateur aux propriétés végétales détoxifiantes et stimulantes.

Au quotidien, une à deux fois par jour, une lotion stimulante permettra encore un meilleur ancrage capillaire. Enfin, en cure à effectuer sur une période de 2 mois, un booster régénérant mettra toutes les chances de votre côté.

Enfin, en cas de perte de densité passagère ou durable, une poudre à base de fibres de kératine, de la couleur de votre chevelure, pourra efficacement et sans attendre couvrir les zones clairsemées.

 

La chute saisonnière est donc un phénomène normal lorsque sa durée et son intensité sont limitées. En cas de chute trop importante et que vous estimez anormale, il est primordial de ne pas laisser la situation s’éterniser. Prenez rendez-vous dans un institut capillaire pour un bilan complet de votre cuir chevelu et des soins adaptés.

 

Capucine