Ah le soleil, la plage, les cheveux libres, les reflets qui se révèlent au fil des jours. Voilà le tableau estivale idyllique pour nos cheveux. Hélas, dans certains cas, c’est la déroute capillaire ! Cheveux mal protégés, asséchés par le sel de mer, qui deviennent cassants et se transforment en véritable paille. Car l’eau de mer, gorgée de sel, est un élément naturel puissant qui peut embellir les cheveux ou, à l’inverse, les rendre secs et incoiffables. Comment bénéficier des effets du sel de mer et éviter ses méfaits ? On vous dit tout !

Les effets négatifs de l’eau de mer sur les cheveux

Le sel de mer assèche la fibre capillaire

Une chose est sûre scientifiquement : le sel retient l’eau. La rétention d’eau par consommation excessive de sel est hélas un bon exemple. Heureusement pour nos cheveux, pas de risque de surconsommation de sel. Néanmoins l’eau de mer a des propriétés qui peuvent, en fonction de la nature des cheveux, leur donner du fil à retordre. Les cheveux secs – particulièrement ceux qui sont déjà sensibilisés par une coloration, l’utilisation d’appareils chauffants ou de toute autre manipulation au cœur de la fibre – peuvent souffrir des effets du sel de mer, très asséchant. Les cheveux deviennent alors plus cassants, ternes, et des fourches peuvent se former.

Eau de mer et cheveux colorés, un mélange dangereux

Les cheveux blonds qui virent au jaune, les cheveux bruns qui virent au orange, et nous voilà à passer l’été les cheveux coincés sous une casquette pour ne pas les montrer.

Le sel de mer va d’une certaine manière polir la fibre capillaire. Dans certains cas, les effets seront bénéfiques comme nous allons le voir plus bas, mais dans d’autres, quand les cheveux ont subi une coloration, ce polissage peut révéler des nuances indésirables. À la piscine, même constat et autre couleur : à cause du chlore qu’elle contient, l’eau peut rendre les cheveux blonds… verts ! Dans les deux cas, on s’en passerait volontiers.

Les effets positifs de l’eau de mer sur les cheveux

Effet assainissant pour les cheveux gras

Mais qui dit assèchement de la fibre capillaire par le sel, peut aussi dire purification des cheveux gras. En effet le sel de mer peut réguler la production de sébum sur le cuir chevelu grâce à ses propriétés purifiantes mais aussi anti-pelliculaires, dans une certaine mesure. Pour cette raison, il est tout à fait possible de trouver ses cheveux dans une forme olympique pendant ses vacances. À condition néanmoins de leur apporter les soins nécessaires pour ne pas, à l’inverse, assécher la fibre capillaire.

Effet texturisant

Les effets positifs de l’eau de mer sont parfois très recherchés, notamment pour donner une texture bien particulière dite « effet plage », que des produits cosmétiques permettent d’imiter facilement. À commencer par les sprays au sel de mer. À utiliser sur cheveux essorés ou secs, ils offrent une matière incomparable qui permet tour à tour de former un wavy naturel en tortillant ses cheveux et en laissant le produit agir, ou en froissant simplement sa chevelure. Effet Biarritz, Côte d’Azur ou même Miami Beach assuré !

Après la plage, on soigne sa chevelure

Nettoyer ses cheveux du sel de mer et des impuretés

Cheveux normaux ou secs, sensibilisés ou non, quelle que soit sa nature de cheveux, un geste s’impose après chaque journée à la plage : laver ses cheveux afin de les débarrasser du sel, mais aussi du sable et de toutes les particules amassées à cause du vent. Pour cela, il est primordial d’utiliser un soin lavant doux solaire qui éliminera les impuretés sans décaper la fibre capillaire.

Nourrir et protéger la fibre capillaire

Après le shampooing post-plage et l’effet asséchant du sel, il est aussi essentiel de nourrir profondément les cheveux tout en leur apportant de la protection. Pour cela, l’utilisation d’un baume protecteur solaire, qui s’applique après le shampooing et se rince, permet de nourrir et d’apaiser les cheveux agressés dans la journée, tout en déposant un filtre protecteur non gras anti-UV.

D’une manière générale, les bains de mer et l’exposition des cheveux à la plage nécessitent l’utilisation de produits spécifiques, formulés pour protéger la fibre capillaire du sel et des UV, évitant ainsi à la couleur de virer et aux cheveux de s’assécher. Comme un spray protecteur solaire, à appliquer à n’importe quel moment de la journée pour apporter toute la protection nécessaire à vos cheveux.

 

Si le sel de mer peut générer autant d’effets positifs que négatifs, c’est avant tout le cocktail eau de mer + vent + soleil qui peut s’avérer délétère pour les cheveux mais aussi pour le cuir chevelu. Alors on n’oublie pas de porter un chapeau [LIEN], et de protéger et sublimer ses longueurs !

AP.