Qui dit rentrée scolaire dit aussi la fête des poux pour toute l’année, même si les colonies de vacances n’échappent pas non plus à la règle. La promiscuité entre les enfants est hélas le terrain de chasse idéal pour les poux qui passent de tête en tête comme on jouerait à saute-mouton, allant jusqu’à chercher des poux aux parents. Regardons de plus près qui sont ces petites bêtes qui en veulent au cuir chevelu et surtout comment éliminer facilement les poux de la tête de nos chers bambins.

Les poux, causes et conséquences

La petite bête qui monte, qui monte

Les poux sont de très petits insectes mais qui, contrairement aux acariens, peuvent se voir à l’œil nu. Les lentes, qui sont les œufs des poux, sont plus difficiles à détecter, on peut facilement les confondre avec des pellicules. Enfin, chassons tout de suite une idée reçue : un enfant qui transmet des poux n’est pas sale et tous les milieux sociaux sont concernés.

L’enfant qui se gratte la tête

Peut-être votre enfant est-il simplement en train de se gratter la tête sur un problème de mathématiques. Pas de panique ! Certes, les poux entraînent le plus souvent des démangeaisons qui donnent le signal d’alarme. Mais, bien évidemment, une simple démangeaison n’est pas synonyme de poux. Cependant si votre enfant se gratte souvent la tête, il faut bien sûr s’en assurer.

Les traitements

 Ne traitez qu’en cas de présence avérée de poux

Ne traitez le cuir chevelu de votre enfant que si les poux y sont vraiment. Autrement dit, il est non seulement inutile mais aussi contre-productif de traiter un cuir chevelu sain préventivement. Cela va au contraire affaiblir ses défenses. Le site des experts en dermatologie Dermato-Info indique que les produits estampillés comme étant préventifs contre les poux contiennent un insecticide, toxique pour le cuir chevelu et la santé de l’enfant.

Les méthodes de grand-mère inefficaces

Comme l’explique Allô Docteur, toutes les méthodes de grand-mère ou presque sont à mettre à la corbeille. Parmi celles que l’on peut entendre, l’huile essentielle de lavande. Non seulement ce n’est pas efficace contre les poux mais les huiles essentielles sont à manier avec précaution et certaines ne doivent pas être appliquées sur les enfants. Autre « astuce » sans effet sur les poux : se passer le cuir chevelu à l’huile d’olive. Effet zéro mais bien gras garanti !

Méthode efficace : le peigne anti-poux et une inspection générale

La meilleure méthode, la plus efficace à l’heure actuelle, est mécanique : les peignes anti-poux. Il en existe deux sortes, les traditionnels et les électriques qui prétendent tuer les poux à leur passage. Mais l’important, c’est de les enlever. L’opération doit être réalisée minutieusement pour n’épargner aucune de ces satanées petites bestioles. À chaque passage du peigne, il faut ramasser les éventuels intrus et le nettoyer.

 Les produits

 Vous trouverez en pharmacie des produits efficaces, principalement sur les poux mais qui le sont moins sur les lentes. D’où l’importance d’utiliser un peigne pour stopper l’invasion.

Même si on emploie le terme de shampoing, ces produits doivent être utilisés sur cheveux secs.

Le cuir chevelu, la victime n°1

Attention à l’infection du cuir chevelu

Les poux ont pour principe de se nourrir du sang qu’ils ponctionnent dans le cuir chevelu, autrement dit ce n’est pas une promenade de santé pour celui-ci. Sans oublier que les poux donnent envie de se gratter. Ce qui peut entraîner une infection, dans ce cas il ne faut surtout pas tarder à consulter un médecin.

Les parents aussi concernés

Si les parents ont moins de risque d’attraper des poux, il existe néanmoins. Mêmes causes, mêmes effets : on utilise un peigne anti-poux et on demande à un autre adulte de faire l’inspection à sa place.

Néanmoins si vous ressentez des démangeaisons, cela n’est pas forcément dû aux poux, même si vos enfants sont concernés. En cas de problème de ce type ou d’un inconfort, n’hésitez pas à vous rendre dans un institut capillaire, un rendez-vous vous permettra de faire un bilan général de l’état de votre cuir chevelu !

Capucine.