La coloration platine pour les hommes ? Après quelques moments de doute en voyant des stars masculines plus ou moins bien inspirées sur la décoloration, on se rend compte aujourd’hui que d’autres sont parvenues à apprivoiser un blond platine parfaitement chic et assumé. Alors voyons quels sont les meilleurs conseils à retenir pour sauter le pas et surtout vers quelle nuance platine il faut se tourner …

L’importance de la bonne nuance

Un blond platine oui, un blond jaune non

L’erreur, que l’on a souvent vue dans les magazines people, c’est de confondre le blond platine avec le jaune paille, pas forcément volontairement. Autant dire la porte ouverte vers la catastrophe capillaire et aux surnoms pas très sympathiques. Pour éviter de se faire appeler « mon petit poussin » à 20 ans passés, on se tourne vers un bon coloriste et surtout on laisse tomber la décoloration maison.

Nuance polaire et cendrée

Afin de ne pas cacher sa couleur sous un bonnet, on fait confiance à un coiffeur expérimenté qui saura vous dire si vos cheveux se prêtent à un traitement décolorant comme celui-ci.

Les reflets dorés sont dans tous les cas à proscrire absolument. L’époque est aux couleurs fumées, comme avec la coloration pastel chez les femmes, que les hommes adoptent d’ailleurs avec une teinte grise.

Pour le platine, on surfe sur la même tendance avec un  blond très froid.

Les exemples chez les stars

Justin Bieber a(vait) trouvé son blond

Justin Bieber a d’abord tâtonné avec sa coiffure décolorée avant de trouver le bon mix sur une coupe dégradée avec une mèche plus longue sur le côté.

On aime ou on déteste – et il ne l’a dans tous les cas pas gardée – mais ça avait le mérite d’être franc et tendance.

Lucky Blue Smith, le blond platine parfait

Lucky Blue Smith, le jeune mannequin et musicien américain au visage androgyne, arborait encore il y a quelques mois une coiffure platine qui non seulement lui allait parfaitement bien mais qui signe encore aujourd’hui son look, même s’il a foncé ses cheveux depuis.

Et du côté français ?

Chez les célébrités françaises, on citera  Matt Pokora dont les coiffures ont toujours été en avance d’une tendance.

On a pu le moquer mais il faut bien l’avouer, c’est sans doute le seul dans l’hexagone à avoir su adopter le blond platine avec élégance. Le mannequin Baptiste Giabiconi l’a suivi sur le même terrain.

Ratages en série

Au rayon ratage intégral, citons le chanteur américain Adam Levine, avec des reflets orange qui ne pardonnent pas.

Sans les reflets mais ratée aussi, la couleur du footballeur Lionel Messi

Mais pas autant que celle de son confrère Antoine Griezmann qui semble avoir en ce moment une petite crise capillaire. Ou encore les acteurs Brad Pitt et Ryan Gosling qui y ont perdu pendant quelque temps 50% de leur sex-appeal. Au moins ces deux derniers ont une bonne excuse : c’était pour un rôle.

Miser sur la bonne coupe

Même si la bonne nuance de blond platine est le critère n°1 pour réussir son changement de tête, la coupe a aussi toute son importance. Pour avoir le style qui colle à cette couleur radicale, on se tourne vers une coiffure urbaine, la coupe Pompadour, le dégradé, autrement dit tout ce qui court les rues en ce moment.

Éviter le jaunissement

Le blond platine est la nuance qui demande le plus de soin. Pour éviter à coup sûr des reflets indésirables, on applique un soin recolorant tous les 3 shampoings, ses pigments violets concentrés vont neutraliser le jaune. Enrichi en huile de camélia et huile de macadamia, il va également rendre les cheveux doux et brillants.

Passer au blond platine est une expérience à haut risque. Le résultat dépend essentiellement de l’allure générale, des traits du visage, du teint et bien sûr de la coupe de cheveux. Se rendre chez un professionnel de la couleur est donc la meilleure manière de le savoir avant de se jeter à l’eau !

Thomas.