Entre les coupes et les couleurs, les cheveux afro masculins rivalisent d’originalité et de créativité pour se démarquer dans la foule. Entre la coupe ultra naturelle, le « twist-out » pour créer de belles boucles et l’excentricité capillaire qui fait mouche, avec les coupes afro, on n’est jamais à court d’idées et de tendances ! Découvrons les plus belles coupes et couleurs afro du moment. 

Coupe afro hyper structurée

Du court…

Dans le domaine de la coupe afro chez les hommes, il y a une tendance plus forte qu’une autre et qui défie les années : le court dégradé, avec un rasage latéral qui renforce le style. Elle peut même être customisée avec un rasage plus spécial à la manière d’un footballeur, plus ou moins de bon goût selon les jours pour Paul Pogba.

Mais quand la coupe est hyper structurée, que les boucles sont parfaitement coupées, la classe est là, systématiquement ! Avec une barbe courte, le combo est gagnant.

Au plus long

L’avantage des cheveux crépus, c’est qu’au lieu d’être soi-disant incoiffables, ils permettent de structurer un volume au millimètre pour créer une coupe afro qui en jette.

(crédit photo : Pinterest)

Quelques centimètres de cheveux bien soignés au-dessus de la tête qui ne retombent pas comme un soufflet, voilà ce que l’on recherche !

Avec ces coupes, l’idée est de donner au style afro une structure inimitable. Pour arriver à cela, il faut une taille au cordeau, très droite, qui suit les lignes du front et des tempes.

Coupe afro naturelle mais toujours maîtrisée

Être naturel et soigné avec le nappy hair

Comme les femmes afro en quête de liberté et de naturel, les hommes sont aussi nombreux à vouloir une coupe nappy. Ce qui ne veut pas dire que l’on va laisser ses cheveux vivre leur vie et ne plus s’en occuper, bien au contraire. Il faut sublimer et maîtriser les boucles pour leur donner du style, aussi naturel qu’il soit.

(crédit photo : Pinterest)

Pour cela, une gelée onctueuse et hydratante apportera tout ce dont les cheveux afro ont besoin au quotidien : des boucles soyeuses, bien définies et sans frisottis. Votre copine sera épatée !

Le twist-out

Le twist-out est une méthode – à vrai dire, il en existe plusieurs –  qui permet d’obtenir des boucles bien définies et donc un style afro très moderne et soigné. Le terme provient des twists (ou torsades) défaites qui permettent d’avoir ce mouvement.

Colorations

Changer de style avec une nouvelle couleur

Les colorations ne sont pas réservées aux femmes et les hommes afro y trouvent une manière efficace pour changer de style en peu de temps. Le contraste qui s’en dégage fait souvent des étincelles ! Pas question d’être discret, avec la coloration sur une coupe afro, on galvanise son look assurément.

Ne pas se tromper de teinte

Comme pour tous les types de colorations, la nuance doit s’accorder à d’autres détails comme le teint exact de la peau, la couleur des yeux, etc. Pour autant, si l’on n’a pas l’intention de suivre les règles et que l’on met de côté le naturel, les coupes afro peuvent tout à fait supporter des teintes vertes ou bleues. À condition de les réserver aux pointes, façon ombré hair.

Si on veut au contraire quelque chose de plus neutre, un éclaircissement est envisageable et ajoute une touche de séduction. Là aussi on privilégie les pointes. Avec une coupe bien tracée et qui dépote, rien à ajouter !

(crédit photo : Emmanuel Fourès)

Attention, cheveux fragiles

On le sait, les cheveux afro sont par nature très secs dès la racine et demandent beaucoup de soin pour être soyeux. Avec une coloration, voire une décoloration, le soin sera encore plus poussé, à moins de vouloir se retrouver avec une masse sèche en guise de cheveux.

Alors on ne lésine pas, on utilise un soin lavant qui nourrit intensément, et une à deux fois par semaine on laisse poser un masque nutritif intense, enrichi en huile de babassu et protéines de soie.

Nappy, twist out, ces termes n’ont plus de secrets pour vous. Si vous aviez encore peur de vous lancer dans une coupe tendance pour affirmer votre look et mettre vos cheveux afro sur le devant de la scène, n’hésitez plus !

Thomas.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer