On pense souvent aux aliments et aux compléments alimentaires qui peuvent nous aider à faire pousser nos cheveux plus vite, mais on pense rarement aux aliments qui freinent la pousse. En effet, une alimentation déséquilibrée perturbe l’équilibre général du corps, et donc également celui qui permet d’avoir des cheveux en pleine santé et qui poussent bien. Quels sont donc les aliments à éviter pour avoir des cheveux qui poussent plus vite ?

Une alimentation déséquilibrée empêche les cheveux de pousser

Le déséquilibre alimentaire, facteur de pousse irrégulière

En mangeant des aliments trop riches en gras et en sucre, on asphyxie son organisme. Cela se traduit souvent par une peau plus grasse, sujette aux boutons, et des cheveux en berne. Véritables miroirs de notre alimentation, ils deviennent alors plus gras, plus ternes et ils poussent mal.

Une alimentation équilibrée, à l’inverse, permet une oxygénation des follicules pileux. Celle-ci ouvre la voie à la synthèse de la kératine et donc à la pousse régulière de cheveux en pleine forme.

Ne pas tomber dans l’excès alimentaire inverse

En matière d’alimentation, c’est l’excès qui est mauvais. Dans un sens comme dans un autre. Autrement dit, éliminer entièrement de ses menus quotidiens tout le gras et tout le sucre serait une erreur.

Bien sûr, en consommer trop ou consommer des sucres raffinés et des matières grasses saturées est mauvais pour les cheveux et pour la santé en général. Pour autant, le cerveau et le corps ont besoin de glucides et d’acides gras essentiels – qui portent donc bien leur nom – pour fonctionner normalement. On sait d’ailleurs que les personnes qui souffrent d’anorexie perdent beaucoup de cheveux, car elles n’ingèrent plus les nutriments nécessaires à leur équilibre global.

Ces aliments à éliminer pour aider ses cheveux à pousser

Les produits raffinés

On appelle produits raffinés tous ceux qui ont connu une transformation visant à les rendre plus « purs » ou plus blancs. Ce qui fut la norme il y a encore une dizaine d’années devient de plus en plus décriée. Car tous les aliments simples, comme le riz, la farine ou encore le sucre, qui sont raffinés et nettoyés en quelque sorte de leurs « impuretés » qui n’en sont pourtant pas – comme l’enveloppe des graines par exemple – perdent un nombre considérable de nutriments. Ils ne deviennent alors que des aliments sans intérêt nutritionnel.

Les produits à IG élevé, ennemis des cheveux

Il faut ajouter à cela que le raffinage augmente mécaniquement l’indice glycémique (IG). Et qui dit indice glycémique élevé dit aussi pic d’insuline, puis inflammation et glandes sébacées sur-sollicitées. Tout ce cocktail perturbe l’équilibre fragile du cuir chevelu, lequel peut littéralement se mettre en grève de pousse.

Les aliments faux-amis des cheveux

C’est plutôt rageant mais il existe aussi des aliments et des nutriments bons pour l’organisme qui sont pourtant des ennemis silencieux de nos cheveux ! Alors, bien sûr, on ne s’en passe pas forcément, mais on les consomme avec modération :

– Les poissons gras : riches en Oméga 3, les poissons comme le saumon sont soi-disant bons pour notre santé. À l’état naturel et dans un environnement où la pollution n’existerait pas, oui. Mais dans un monde où les saumons nagent parmi les métaux lourds, délétères pour notre corps et pour nos cheveux, autant dire que l’on peut freiner un peu sa consommation.

– les aliments pauvres en protéines : le pain blanc, les pâtes, miam ! On se régale et on apporte à notre corps sa dose de féculents, mais leur indice glycémique élevé et leur manque de protéines n’aident pas nos cheveux à pousser. On préfère le pain complet et des pâtes cuites al dente, ce qui réduit l’IG.

– Les cures de jus verts ou de jus détox : ils inondent notre flux Instagram et pourtant ! À trop vouloir en faire, on se fait plus de mal que de bien. En cure, ils nous privent des nutriments essentiels à la pousse des cheveux, à commencer par les protéines.

– Les édulcorants en poudre : vous pensiez que remplacer le sucre dans votre café par un édulcorant était une bonne idée ? Eh bien non. Son indice glycémique est aussi élevé que du sucre en poudre !

Conseils pour des cheveux sains, qui poussent bien

– Je dis non aux biscuits industriels trop riches en sucres raffinés, je choisis des biscuits artisanaux ou je les fais moi-même avec du sucre de canne non-raffiné et des farines complètes.

– Je lis les étiquettes et je remets dans les rayons les produits qui contiennent du sirop de glucose, un glucide qui fait monter encore plus rapidement le taux d’insuline dans le sang.

– J’élimine les sodas de mon alimentation, je privilégie l’eau, les jus de fruits frais mais avec modération, les fruits contiennent beaucoup de sucre.

– Cet hiver, je fais attention notamment à toute la charcuterie que j’ingurgite lors d’une raclette. Il faut savoir se faire plaisir de temps en temps mais on se modère un peu si on veut avoir de beaux cheveux !

Une pousse régulière des cheveux et une fibre capillaire forte et souple proviennent directement des aliments que nous ingérons. L’équilibre du cuir chevelu est très sensible, le plus petit événement – une mauvaise alimentation même sur une courte durée, du stress – peut enclencher un dérèglement. Mais en cas de chute de cheveux ou de pousse trop lente, vous pouvez également vous tourner vers des compléments alimentaires afin de rééquilibrer plus rapidement la croissance des cheveux.

Capucine.