Qu’ils soient pour préparer la peau au bronzage, vous aider à mincir ou d’autres raisons, les compléments alimentaires sont omniprésents. Même si nous savons qu’ils « ne remplacent pas un régime alimentaire varié », quelle est exactement leur valeur quand on parle de chute de cheveux ?

Une question de saison

Petit état des lieux post-rentrée : fragilisés par le soleil, les bains de mer et notre routine beauté parfois un peu mise de côté, nos cheveux ne font pas fière figure.

Avec la reprise, le stress et la chute saisonnière pointent le bout de leur nez. On cherche alors des solutions pour booster un peu la repousse de nos crinières.

C’est là qu’interviennent les compléments alimentaires capillaires. Ils se présentent généralement sous forme de gélules ou comprimés, à prendre en cure de 3 ou 4 mois.

Les meilleurs alliés de vos cheveux

Ils existent nombre de principes actifs ayant des propriétés sur le cheveu. Voici une sélection des ingrédients les plus souvent utilisés dans les compléments alimentaires :

Cuivre : fortifie le follicule pileux pour des cheveux résistants

Zinc : participe à la création d’une kératine de bonne qualité

Vitamines B : donnent l’énergie nécessaire à la croissance capillaire

Cystine et Méthionine : riches en soufre, elles structurent la kératine

Les trois conseils Cheveux-Mag

Consultez un médecin – cela vous permettra de faire le point et de savoir s’il y a besoin d’effectuer prise de sang.

Faites-vous conseiller par des spécialistes – pharmacies, instituts capillaires ou encore salons de coiffure, ils sont tous à même de vous renseigner pour sélectionner le produit qui vous conviendra.

Soyez régulier – une cure c’est long, il faut donc tenir bon jusqu’à la fin pour avoir des résultats significatifs. Rappelez-vous : No Pain, No Gain !

CM