En été, quel plaisir de voir ses cheveux se parer de jolis reflets dorés grâce au soleil. Cet effet est justement l’une des colorations les plus demandées en salon. À petite dose et sur des cuirs chevelus sains, le soleil permet aussi une meilleure irrigation sanguine et accélère ainsi la pousse. Mais, revers de la médaille, après une exposition prolongée, la chaleur et les UV peuvent aussi transformer la plus soyeuse des chevelures en masse rêche qui s’apparenterait plutôt à de la paille. Alors pour quelles raisons le soleil abîme-t-il autant les cheveux ?

Les cheveux et le cuir chevelu directement agressés

On aurait tort de penser que les cheveux sont une barrière contre les rayons du soleil. De la même manière que l’épiderme sur le reste du corps, le cuir chevelu est directement attaqué par les UV quand il n’est pas protégé. En résulte un véritable assèchement du follicule pileux qui peut aller jusqu’à la production de pellicules. Et, par une réaction en chaîne, un cuir chevelu agressé entraîne une détérioration de la masse capillaire. Quant aux cheveux gras qui retrouvent miraculeusement un aspect normal au soleil, méfiance aussi ! Car cela signifie surtout que la chaleur emprisonne le sébum au niveau des racines. Ainsi, au lieu d’irriguer toute la chevelure, il reste sur le cuir chevelu, ce qui rend les longueurs d’autant plus fragiles et ouvre la voie à une chute des cheveux.

Les cheveux fragilisés encore plus exposés

Les cheveux secs, fourchus ou déjà sensibilisés par les colorations, les lissages ou les permanentes, n’apprécient guère, sinon pas du tout, les rayons du soleil qui agissent comme un agresseur supplémentaire. Les cuirs chevelus très sollicités par différents traitements et produits chimiques, se trouvent encore plus fragilisés par le cocktail estival : soleil + eau salée + vent. Dans le meilleur des cas, la kératine s’affaiblit et les cheveux s’assèchent encore plus vite. Et dans le pire : la couleur vire, les cheveux deviennent cassants et impossibles à coiffer.

 

Le soleil est donc pour les cheveux, comme pour la peau, un élément à double tranchant dont il faut profiter avec parcimonie. Il est donc nécessaire de protéger votre chevelure en portant un chapeau lorsque vous vous exposez, et d’utiliser des produits dédiés à la protection solaire des cheveux.

Aurélie, rédactrice.