Pour changer de couleur de cheveux, la décoloration est parfois une étape inévitable, mais elle peut réserver de mauvaises surprises si l’on ne fait pas appel à un professionnel. Afin d’obtenir une décoloration puis une coloration parfaites, les deux doivent être réalisées dans des conditions optimales. Un processus chimique capillaire de cette importance nécessite en effet l’œil d’un expert.

Les précautions à prendre pour faire une décoloration

Avant de se lancer dans un changement de tête radical, il est essentiel d’aller voir son coiffeur pour décider ou non de sauter le pas. Lui seul pourra déterminer si vos cheveux, mais aussi votre cuir chevelu, peuvent subir ce traitement décolorant. Il doit en effet s’assurer qu’il n’y a aucun risque.

Dans quels cas la décoloration est-elle obligatoire ?

Pour obtenir la couleur de cheveux désirée, la décoloration est une étape obligatoire dans de nombreux cas. Lorsque la base et la teinte voulue sont très éloignées bien sûr, comme lorsque l’on veut passer du brun au blond, ou lorsque l’on veut suivre une tendance forte, comme celle du Unicorn Hair avec ses multiples couleurs pastel.

Car les tendances pastel, ou encore bleached, doivent se faire sur une base de blond blanc, et donc passer par l’étape de décoloration. Cependant, celle-ci n’est pas toujours possible sur des cheveux bruns, voire même châtain foncé. Si bien que le bleached est parfois une couleur inatteignable sur une base foncée.

Qui peut faire une décoloration ?

Votre coiffeur doit avant tout analyser la qualité de votre cuir chevelu, s’il est déshydraté, si des pellicules sont présentes, ou encore s’il remarque des rougeurs importantes. Ces éléments – qui peuvent être les symptômes d’une maladie de peau – sont rédhibitoires pour une décoloration, en tout cas à court terme.

L’expert doit ensuite déterminer si vos cheveux sont assez forts pour subir cette transformation chimique. Il le verra d’un seul coup d’œil, notamment si vos cheveux sont trop fins, très asséchés et/ ou sensibilisés. Une décoloration est notamment contre-indiquée après des vacances au soleil. Les UV assèchent les cheveux et le sel de la mer agresse la matière, rendant les cheveux poreux. Avec pour conséquence en cas de décoloration : une casse nette de la fibre…

Les étapes de la décoloration

Selon le degré d’éclaircissement nécessaire avant la coloration, plusieurs décolorations successives sont envisageables en fonction de chaque chevelure. Ainsi, plus la couleur de départ est foncée, plus il y aura de décolorations, en général de 1 à 2.

Un temps de pose à ne pas dépasser

Qu’il y ait une seule ou plusieurs décolorations de suite, la pose du produit ne doit pas excéder 50 minutes. Autrement dit, il peut y avoir une seule décoloration de 50 minutes, ou deux de 25 minutes chacune. Dans tous les cas, votre coiffeur surveillera vos cheveux pendant le temps de pose comme le lait sur le feu et, grâce à son expérience, saura à quel moment rincer le produit. Un shampooing post-décoloration complétera cette étape, avant d’enchaîner sur la coloration en tant que telle.

L’après décoloration-coloration

La décoloration est, par définition, un processus chimique oxydant. Celui-ci entraîne l’ouverture des écailles afin de retirer les pigments de la fibre capillaire qui donnent leur couleur aux cheveux. Cette étape génère dans tous les cas une petite perte de kératine, et donc de matière. Elle reste tout à fait acceptable pour la plupart des chevelures, mais elle va rendre les cheveux inévitablement plus secs. Afin de contrer cet effet, des soins formulés pour les cheveux colorés et sensibilisés aideront à leur rendre toute leur douceur en nourrissant la fibre et en lissant les écailles.

Pour le shampooing, un soin lavant concentré et enrichi en quinoa et tournesol, sera tout indiqué pour laver sans décaper et pour protéger la fibre capillaire, ainsi que la couleur. Pour nourrir intensément vos cheveux agressés par le processus chimique, un masque sans sulfate à appliquer une fois par semaine, leur permettra par ailleurs de retrouver souplesse et douceur.

 

La décoloration n’est donc pas une décision à prendre à la légère. Afin que celle-ci se déroule dans des conditions optimales, sans risque pour votre cuir chevelu et vos cheveux, il est fondamental de se tourner vers un professionnel. Lui seul pourra vous dire si le processus est possible et s’il pourra fonctionner afin d’obtenir la couleur finale tant espérée.

AP.