Véritable mouvement de fond dans la communauté afro, la tendance Nappy Hair est une revendication de la beauté naturelle des cheveux afro et ethniques. Après des années de lissage intensif, de défrisage, c’est l’heure du retour aux fondamentaux et de la mise en valeur des cheveux frisés et crépus. Pour des cheveux nappy, soit naturally happy – naturellement heureux – on découvre une nouvelle routine, du soin capillaire à la coiffure.

Stop au défrisage des cheveux crépus

Se libérer du dictat des cheveux lisses

Les dictats de la mode et de la société occidentale ont conduit la plupart des femmes aux cheveux crépus à suivre la tendance du défrisage et du lissage pendant des décennies. Mais les produits de défrisage peuvent s’avérer hautement toxiques et dangereux pour le cuir chevelu et la santé des cheveux. Si certaines femmes l’ont constaté avec des cheveux de plus en plus cassants, d’autres ont malheureusement subi une perte de cheveux importante et localisée – une alopécie -, une situation douloureuse et difficile à vivre.

Le tissage, bien sûr aucunement toxique, se montre malgré tout dangereux pour la fibre capillaire quand il est mal effectué. Si bien qu’il tire littéralement sur le follicule pileux et peut causer une alopécie par traction, créée par l’arrachage progressif du bulbe.

Nourrir et protéger les cheveux crépus

Par nature, les cheveux crépus sont moins hydratés et gardent moins d’eau et de sébum que les autres types de cheveux. S’il n’est pas nécessaire de les laver souvent, ils ont en revanche besoin d’être nourris en profondeur régulièrement grâce à des soins, des huiles et des beurres. Ainsi hydratée par des produits capillaires de qualité, la fibre retrouvera un mouvement souple et naturel.

L’huile de babassu – un palmier originaire d’Amazonie – particulièrement riche en nutriments, est une alliée parfaite pour nourrir les cheveux crépus et très secs.

Afin d’apporter le meilleur à vos cheveux, le plus efficace est de combiner plusieurs sources d’hydratation. Utilisez un élixir riche en huile de babassu avant le shampooing, tel un véritable bain d’huile, et poursuivez avec un soin lavant qui en contient également.

Les coiffures Nappy Hair

On repart à zéro avec le « big chop »

Parce que le cheveu agressé pendant des années par le défrisage ne peut pas retrouver sa véritable nature, le mouvement nappy hair conseille de se couper les cheveux très courts pour repartir du bon pied. Ce « big chop » est une méthode radicale afin de les laisser pousser ensuite pour leur redonner toute leur souplesse et leur amplitude.

Mais tout dépend de l’état actuel de vos cheveux et du nombre de lissages ou de défrisages – sans parler des éventuelles colorations – que vous avez effectués auparavant et qui ont asséché la fibre capillaire. C’est ce critère qui vous permettra de déterminer avec votre coiffeur s’il est utile de tout couper ou simplement les longueurs abimées.

La protection avant tout

En attendant d’avoir la longueur désirée, si vous ne souhaitez pas montrer vos cheveux si courts, vous pouvez opter pour une perruque. Elle permettra de cacher la repousse de façon totalement naturelle et de jouer un rôle protecteur pour vos cheveux. Ainsi vous pourrez appliquer en-dessous des huiles et nourrir la fibre au quotidien. Le mieux étant de tresser les cheveux quand ils auront poussé de quelques centimètres, cela favorisera l’efficacité des actifs.

La tendance Nappy Hair ne signifie pas qu’il est interdit de les coiffer de façon originale. On peut là encore opter pour des tresses, ainsi que des locks. Réalisées dans les règles de l’art, elles sont totalement sans danger pour le bulbe capillaire.

De la même manière, pour une longue chevelure afro, des mèches et des extensions de qualité peuvent combler les envies de glamour.

 

Le mouvement Nappy Hair est une vague de fond qui donne toute sa splendeur aux coiffures afro et crépues. Mais nul besoin de remplacer un dictat par d’autres obligations, l’important est d’avoir les cheveux qui vous plaisent !

AP.